ACTUALITÉS BESINS


Nouveauté :
Probiotique Evabiote Flore Intime
Nouveau probiotique oral destiné
à restaurer le microbiote vaginal.

  • Le laboratoire Besins propose des probiotiques par voie vaginale avec la marque Gynophilus et par voie orale avec sa nouveauté : Evabiote flore intime.

    La composition unique d’Evabiote flore intime associe l’espèce rhamnosus et l’espèce acidophilus représentant 5 milliards d’UFC (unités formant colonie) par gélule.

    Ces 2 espèces présentent l’avantage d’être capables de passer du tractus digestif au vagin1 et sont complémentaires pour inhiber la croissance de la flore pathogène en cas de mycose ou vaginose2.

    L’efficacité de cette synergie a d’ailleurs été confirmée dans 2 publications : en cas de mycose récidivante3 et en cas de vaginose récidivante4.

    Sources :

    1. De Alberti et al. Lactobacilli vaginal colonisation after oral consumption of Respecta® complex : a randomised controlled pilot study. Arch Gynecol Obstet (2015) 292:861-867.
    2. Bertuccini et al, 2017 – Effects of Lactobacillus rhamnosus and Lactobacillus acidophilus on bacterial vaginal pathogens. Int J Immunopathol Pharmacol. 2017 Jun;30(2):163-167. doi: 10.1177/0394632017697987
    3. Russo et al. Randomized clinical trial in women with recurrent vulvovaginal candidiasis : efficacy of probiotics and lactoferrin as maintenance treatment. Mycoses 2019; 62 : 328-335.
    4. Russo et al. Evidence-based mixture containing Lactobacillus strains and lactoferrin to prevent recurrent bacterial vaginosis: a double blind, placebo controlled, randomised clinical trial. Beneficial Microbes, 2019 ; 10(1): 19-26.


Pr. Michaël Grynberg – Infertilité masculine et intérêts du myo-inositol – 27 mai 2021

Dans le cadre du lancement d’Isitol®, nous vous invitons à découvrir l’intervention du Pr. Michaël Grynberg sur l’infertilité masculine et l’intérêt du myo-inositol lors de la réunion du 27 mai 2021.


BESINS AGIT POUR DEPISTER L’ENDOMETRIOSE

Le laboratoire Besins Healthcare France a distribué gratuitement, au cours des 12 derniers mois, 1 500 accès prépayés à l’application MyEndoapp.

Cette nouvelle application pour les téléphones portables a été mise au point grâce à un travail collaboratif entre des médecins libéraux et hospitaliers et des associations de patientes en se basant sur l’intelligence artificielle. Elle permet un auto-dépistage de l’endométriose et une redirection vers la filière de prise en charge adaptée.

Cette action est un succès grâce au concours des nombreuses pharmacies volontaires qui ont remis ces accès à leurs clientes se plaignant de signes évocateurs d’endométriose lors de leur passage à l’officine.


Nouvelle campagne de sensibilisation sur la ménopause sous l’égide du GEMVi

En partenariat avec les experts du GEMVi, les laboratoires Besins ont réalisé 9 clips de 3 minutes afin de sensibiliser les femmes sur la ménopause.
Dans ces vidéos, les experts s’expriment sur la ménopause, ses conséquences et les traitements actuels.

Pour en savoir plus, découvrez ici ce que disent les experts du GEMVI :


Ménopause, nouvelles recommandations

Le Collège national des gynécologues et obstétriciens  français (CNGOF) et le Groupe d’étude sur la ménopause et le vieillissement hormonal ( Gemvi) viennent de publier  leurs recommandations pour la prise en charge des femmes à la ménopause (Congrès Pari(s) Santé Femmes, le 23 janvier 2021).


ISITOL® – Fertilité masculine

Isitol® est le 1er complément alimentaire associant du myo-inositol à un complexe anti-oxydant pour contribuer à une fertilité normale chez l’homme.


Nouveau film de présentation de Besins Healthcare

Fondée en 1885, l’entreprise Besins Healthcare vous présente son histoire à travers ce film.


Recommandations pratiques pour la prise en charge du déficit en testostérone

  • La Société Francophone de Médecine Sexuelle (SFMS) et le Comité d’Andrologie et de Médecine Sexuelle (CAMS) de l’Association Française d’Urologie (AFU) ont réuni un panel d’experts afin d’élaborer des recommandations françaises pour la prise en charge du déficit en testostérone (DT).

  • Une revue systématique de la littérature a été conduite de 01/2000 à 07/2019. Les recommandations pour la pratique clinique (RPC) existantes ont été analysés selon la grille AGREE II.

  • Le DT se définit comme l’association de signes et symptômes cliniques associés à une diminution des concentrations ou de l’activité des androgènes sériques. Le diagnostic nécessite une T abaissée sur 2 dosages successifs, en prenant pour référence les valeurs chez l’homme jeune.

    La prévalence du DT chez les hommes de plus de 40 ans varie, de 2 à 18% en fonction de l’âge et des critères diagnostiques considérés. Le DT est plus fréquent en cas de maladies métaboliques (diabète, obésité, notamment), cardiovasculaires, de maladies chroniques, d’antécédents andrologiques, et de traitements corticoïdes, opioïdes, antipsychotiques, anticonvulsivants, antirétroviraux, chimiothérapie, radiothérapie.

    La SHBG étant anormale dans plusieurs de ces conditions, nous recommandons de préférer le dosage de la T libre ou de la T biodisponible, plutôt que la T totale.

    Les troubles sexuels sont souvent au premier plan, car la T régule toute la fonction sexuelle masculine (désir, excitation, plaisir et orgasme). Sont particulièrement évocateurs une baisse du désir sexuel et la disparition des érections spontanées nocturnes. Les symptômes non sexuels les plus évocateurs sont la fatigue et la perte de la force musculaire.  On retrouve souvent une augmentation de l’Indice de Masse Corporelle, une humeur dépressive, de l’anxiété, une irritabilité et une diminution de la sensation de bien-être.

    Certaines conditions cliniques ont été étudiées amenant à des recommandations spécifiques : pathologies cardio-vasculaires, polyglobulie, syndrome d’apnées du sommeil, pathologies psychiatriques, hypertrophie bénigne de la prostate et cancer de la prostate.

    Le traitement par T est contre-indiqué en cas de cancer de la prostate ou du sein évolutifs, d’insuffisance cardiaque sévère ou d’évènement cardio vasculaire dans les 3 à 6 mois, de polyglobulie (Ht>54%), d’HBP compliquée, de projet de paternité. Il est possible chez les hommes psychiatriques, ayant un syndrome d’apnée du sommeil appareillé, une cardiopathie stable, ou ayant eu un traitement curatif d’un cancer de la prostate localisé de risque faible ou intermédiaire, avec au moins 1 an de survie sans récidive biologique.

    Le traitement du DT nécessite un bilan préalable clinique (TR, examen mammaire) et biologique (PSA, NFS). Il comporte une supplémentation par testostérone au long cours et des conseils d’hygiène de vie. Plusieurs formes galéniques de la T sont disponibles en France (gel, comprimés, injections IM).

    Les effets du traitement apparaissent progressivement.

    La surveillance du traitement se fait à 3 mois, 6 mois, 12 mois puis tous les ans. Elle est clinique (TR annuel) et biologique (T totale, PSA, NFS), l’effet secondaire le plus fréquent étant la polyglobulie.

  • Ces recommandations doivent contribuer à mieux faire connaitre et prendre en charge le déficit en testostérone.


Congrès Infogyn 2020
Replay de la conférence

Le 1er Octobre dernier, lors du congrès Infogyn, s’est déroulée la conférence « Endométriose : Actualités en 2020 ».
    1. Endométriose : stratégie thérapeutique moderne.
      Charles CHAPRON
    2. Préservation de la fertilité et endométriose. Pietro SANTULLI
    3. Impact obstétrical de l’endométriose. Louis MARCELLIN
    4. Fausses couches et progestérone : Une histoire sans fin.
      Antoine BOURRET